inventaire

L’arrivée de la saison estivale présente des opportunités uniques pour les collectivités territoriales dans la valorisation et la cession de leurs biens mobiliers. C’est le moment idéal pour optimiser les inventaires de véhicules et équipements d’occasion, ce qui exige une préparation soigneuse. 

Cet article explore les meilleures pratiques pour l’évaluation et la révision des biens et les techniques pour anticiper les besoins du marché, illustré par l’exemple concret des cessions de la ville de Cannes.

Pourquoi est-il crucial de préparer l’inventaire en mai ?

La fin du printemps est le moment idéal pour les collectivités pour réviser leur inventaire. Cela permet de s’aligner avec les cycles budgétaires, souvent révisés à mi-année et de préparer les actifs pour les pics de demande estivaux, notamment pour des équipements spécifiques utilisés durant cette période. 

Une gestion proactive de l’inventaire à ce moment-là simplifie les processus de cession et augmente les chances de vente à des prix avantageux. 

Meilleures pratiques d’inventaire pour les collectivités

Évaluation et révision de l’inventaire existant

Un inventaire bien géré est fondamental pour une gestion efficace des actifs patrimoniaux des collectivités. Ce processus commence par une évaluation exhaustive de chaque bien, qu’il s’agisse de véhicules, d’équipements ou de mobiliers de bureau. 

Il est impératif de mettre à jour les registres régulièrement pour refléter non seulement l’état physique des biens, mais également leur valeur sur le marché. Cela implique de réaliser des audits périodiques, d’utiliser des logiciels de gestion d’inventaire pour suivre les modifications et les mises à jour, et de revoir les évaluations de valeur à la lumière des nouvelles données du marché et de l’état de l’actif. 

Cette démarche assure que les décisions de conservation, de cession ou de renouvellement des biens sont prises sur la base d’informations précises et actualisées, optimisant ainsi les ressources et répondant mieux aux besoins de la communauté.

Identification des biens à déclasser

La décision de vendre ou de conserver des biens doit être guidée par une stratégie claire et réfléchie. Pour identifier les biens à déclasser, plusieurs critères doivent être considérés. 

Premièrement, l’état du bien : est-il encore fonctionnel et en état de servir, ou est-il devenu obsolète ou trop coûteux à maintenir ? Deuxièmement, la demande : y a-t-il un marché potentiel pour ce type de bien ou serait-il plus avantageux de le conserver pour un usage futur ? Enfin, les implications financières et environnementales de la vente ou de la conservation doivent être analysées. Cela inclut l’examen des coûts de maintenance versus les bénéfices de la vente, ainsi que l’impact environnemental du recyclage ou de la mise au rebut des biens. 

Ces considérations aident à aligner la gestion des biens avec les politiques de développement durable et les objectifs financiers des collectivités, assurant une gestion responsable et efficace des ressources.

Valorisation des biens pour la vente

Estimer le prix des biens de manière stratégique est essentiel. Ce prix doit atteindre la valeur du marché, et pour cela, il faut prendre en compte certains facteurs impactant comme l’historique d’entretien, la rareté et l’obsolescence programmée. 

Certaines méthodes de vente sont de réels atouts dans cette démarche. La vente aux enchères en ligne permet, par exemple, de valoriser les biens en mettant en concurrence un large éventail d’acheteurs. Elle assure ainsi que les actifs à céder atteignent leur valeur de marché, grâce à un système transparent et dynamique d’offre et de demande.

Anticipation des besoins du marché

La compréhension des tendances de marché et l’anticipation des besoins des acheteurs sont essentielles. Analyser les données des ventes passées et les préférences des acheteurs aide à aligner l’offre avec la demande. 

Être accompagné par un expert de la vente des biens publics d’occasion, comme Agorastore, qui possède une profonde connaissance des marchés ciblés, est un réel atout pour maximiser l’efficacité de vos cessions.

Nous utilisons des techniques de marketing digital avancées pour maximiser la visibilité de vos biens. Des campagnes ciblées sont déployées pour atteindre les acheteurs potentiels au moment optimal et trouver le bon acquéreur.

Exemple de réussite

La ville de Cannes, notre partenaire de longue date, illustre parfaitement le succès de ces stratégies. Avec plus de 2 000 ventes réalisées depuis 2012, la ville de Cannes a notamment vendu du mobilier de plage en amont de la saison estivale, témoignant de l’efficacité du processus de vente aux enchères en ligne.

Ce partenariat a permis à la ville de promouvoir la réutilisation et le recyclage, s’inscrivant ainsi dans une démarche de développement durable. Pour en savoir plus sur cette collaboration fructueuse, découvrez l’interview d’Alicia Zafra, responsable de la Cellule Approvisionnement de la Mairie de Cannes.

Une préparation efficace de l’inventaire et des stratégies de vente adaptées sont essentielles pour les collectivités, en particulier en amont de la période estivale. Agorastore, grâce à son expertise des biens publics et à son accompagnement personnalisé, se présente comme le partenaire idéal pour optimiser vos cessions.

Parlons de vos projets ensemble :

Contactez nos experts